Les folies Malviennes -le compte rendu

Publié le 21 Juin 2008

Samedi 14, départ matinal de Chantonnay pour être à 8h00 à Mauves Sur Loire.

 

Avant la course.

En arrivant , on aperçoit déjà des campements montés (le camping était ouvert depuis la veille).

Bonne surprise lors de la découverte de notre emplacement : nous sommes  prés de la zone de relais et à quelques mètres du passage du circuit .

Nous nous installons : un camion de chaque coté et entre les deux, des barnums et un grand parasol. En 2 temps 3 mouvements le « bivouac » est monté. Pendant que certains installent les bâches sur les cotés, les autres déblayent le terrain en enlevant l'herbe fraîchement coupée . Il ne nous reste plus qu'à faire de la place dans les camions pour installer les lits.

 

Un petit tour du coté de l'accueil pour récupérer les plaques,les relais, les puces électroniques et c'est parti pour un tour de reconnaissance  .

Le circuit (environ 7km) :

-le début longe le camping,

-traversée d'un champ (qui tabasse fortement et met à mal notre postérieur en fin de WE)

-après quelques kilomètres on arrive à une descente  nommée "la descente aux enfers" qui deboule sur une route (devenu chemin de terre dimanche) . Elle comporte une bonne partie en devers ...on s'en apercevra surtout à partir du milieu de la nuit.
-passage boisé avec des virages et le pointage intermédiaire

-petite descente avant de remonter sur la route et de longer la Loire (il faut en profiter pour récupérer)

- on attend avec impatience la fameuse cote du circuit: "le Val Manteau . Elle est située en fin de circuit. C'est une montée de 1400m à 12% de moyenne. Elle comporte quelques paliers et un raidillon à la fin . Lorsque nous l'avons montée nous avons tous la même réflexion : elle n'est pas si difficile que ça ...on en reparlera à la fin du WE !

 

Mathieu nous prévient qu'on peut accompagner la fanfare dans le centre ville de Mauves mais il ne faut pas tarder. Nous décidons de profiter au maximum des folies et de suivre la fanfare. Devant les stands d'accueil il n'y a plus de fanfare : nous décidons alors prendre la direction du centre ville en espérant la rejoindre. Au loin nous entendons la fanfare et la retrouvons devant un bar.

 

La fanfare dans Mauves sur Loire



Après cet intermède musical ,nous retournons au camping en faisant un détour par le 2em camping. C'est là que nous rencontrons le frère et le cousin de Charly  .

 

Il est désormais l'heure de manger le seul repas en commun du WE.


La course

Le départ

Le briefing de la course à lieu à 13h30 et le départ à 14h00. Après une 1er édition caniculaire, une 2eme édition dans un champ de boue (le speaker n'hésite pas à le comparer à Verdun !) que nous réserve cette 3eme édition ?
  Pour l'instant le beau temps est là et la température idéale.

Les 1er VTTiste à s'élancer sont à pieds , sur une ligne. En face un de leur coéquipier tient le vélo. Au top départ, les 1er VTTistes courent vers leur vélo avant d'entamer un tour d'éclatement destiné à étirer le peloton.

 

Le départ

 

 

Pour les scorpions VTT 1 c'est Eric B ; et pour les scorpions VTT 2  Mathieu qui débutent les 24H.

Après ce 1er tour, Mathieu est bien placé, Eric passe devant nous avec des blessures et nous lance « j'ai bûché ». Espérons que ça ne sera pas trop grave. Les scorpions VTT 2 ont décidé de faire un tour puis deux alors que les scorpions VTT 1 font directement deux tours entre chaque relais. Vu la chute d'Eric, je me tiens prête au 1er tour , au cas où il voudrait arrêter. En passant dans la zone de relais, Eric ne semble pas souffrir et poursuit pour son 2em tour.


Samedi
Les relais s'enchaînent, dans la zone de relais on salut quelques têtes connues.

Les ordinateurs sur place permettent de connaître en temps réel le classement de chaque équipe.

Dans l'après midi, les scorpions VTT 2 (Mathieu, Seb, Thierry , Guy) sont 5em dans la catégorie équipe de 4. C'était bien ce qui était prévu : l'équipe scorpions VTT 2 plus orienté compétition et scorpions VTT 1 plus tranquille!

Eric B. se soigne comme il peut avec de la crème et de la bande strap bien serrée. Sa main le fait de plus en plus souffrir. A la fin du WE, il avouera que s'il avait été seul il aurait abandonné mais qu'il voulait continuer pour l'équipe.

 

En fin d'après midi, un passage devient trop boueux obligeant les organisateurs à dévier le circuit.


La nuit approche et l'équipe scorpions VTT 2 va adopter une nouvelle organisation pour pouvoir se reposer: il divise leur équipe en deux équipes de deux. Mathieu et Guy vont se relayer pendant une partie de la nuit. Pendant ce temps, Sébastien et Thierry vont dormir, puis inversement. L'équipe scorpions VTT 1  décide de suivre la même stratégie.


 La nuit
 

Durant la soirée, un concert anime les folies. Même au milieu de la nuit il y a du monde sur le circuit, en particulier le long du canal.

Les conditions de pilotage sont, vous l'imaginez, bien différentes la nuit. Ca n'est pas pour déplaire à Thierry.Après son 1er tour de nuit il est en super forme : « c'est génial j'aurai pu faire un tour de plus sans problème ! ».

En milieu de nuit la pluie s'invite : ça va se corser ! Le vélo devient difficilement contrôlable dans le devers de la descente. 

Les courts moments de sommeil (pour ceux qui le trouvent !) sont précieux. Au moment de prendre la deuxième série de relais dans la nuit , Eric B. nous prévient qu'il risque d'arrêté . Le terrain est devenu très glissant  et de nuit ça devient plus que risqué pour Eric B. qui souffre de la main. Il décide donc de s'arrêter avant qu'il ne soit trop tard.  Nous reprenons un nouvel enchaînement. Après son relais Clotilde est en baisse de forme. Eric L. me prévient qu'elle va arrêter. Il est environ 7h00, que fait-on ? Et bien on est venu pour 24H alors on fera les 24H ! En plus, Eric B. s'est démené malgré sont mal pour continuer alors c'est aussi une raison pour ne pas abandonner maintenant! On continu à deux et si Clotilde se sent mieux elle reprendra les relais.



Le circuit est de plus en plus glissant et la chute d'une concurrente dans le début de la descente nous incite à la plus grande prudence. Pendant ce temps, les scorpions VTT2 continuent leur progression et remonte de quelques places au scratch.


dimanche matin, fin de course

Au petit matin, la nuit et la météo ont fait le ménage : des équipes commencent à abandonner.

Il est environ 8h et il mouillasse depuis 4h du mat'... Au fond de nous on pense : peut être que les organisateurs vont faire comme l'année dernière en arrêtant la course à 2 heures plus tôt. Au micro l'animateur annonce que du beau temps est prévu dans la matinée...avec ça  ils ne vont sûrement pas raccourcir la course ! Avec cette boue nous avons un aperçu de ce qu'ont enduré les concurrents l'an dernier.

Les tours défilent, la pluie se calme et le terrain s'améliore.  11h00 , le terrain a séché et la descente redevient roulable .  Je commence à faire le compte :  plus que 3 tours pour moi et 3 tours pour Eric L. et les folies seront terminées. Plus on s'approche de 14h , plus le terrain s'assèche et plus les temps au tour diminuent. En fin de matinée des têtes connus font leur apparition : Hubert et Sylvie sont venus nous rejoindre. Ils iront faire un tour dans la montée pour voir à quoi elle ressemble !



Hubert et Sylvie sont venus voir à quoi ressemble les folies Malviennes



13h00: Thierry (scorpions VTT2 ) et Eric L ; (scorpions VTT1) partent en même temps de la zone de relais. Après environ 20 minutes ils arrivent ensemble et passent le relais à Sébastien et moi. Nous roulons ensemble jusqu'à la fin de la descente puis Séb file devant. Je préfère ne pas le suivre car je sais que la côte sera terrible ! Il finira son tour quelques minutes avant moi et fera même un tour de plus.

 

Au final, l'équipe scorpions VTT2 composée de Mathieu, Thierry, Guy et Sébastien finit 6eme sur 27 au classement par équipe de 4 avec 69 tours (483km) et une moyenne de 19.77km/h.

L'équipe scorpions VTT1 composée de Clotilde, Eric L. , Eric B et Linda finit 16éme/27  au classement des équipe de 4 avec 57 tours (399km) et une moyenne de 16.57km/h.

 

Après la course...la fin des folies

Hubert n'étant pas venu les mains vides, il a apporté les huîtres. Un petit repas (pour ne pas dire grignotage ) et nous remballons.
Les folies malviennes se terminent sous le soleil.
Le WE aurait pu être parfait si Eric n'avait pas chuté dans le 1er tour. Dimanche soir il a filé aux urgences . Bilan :il a un os de la main cassée et le bras dans le plâtre,bon rétablissement Eric.

 


Les folies Malviennes en quelques chiffres c'est:
- plus de 1 000 partcipants répatis en 161 équipes de 4-6 ou 8 coureurs
- plus de 60 000 km parcouru le WE par l'ensemble des partcipants
-plus de 200 bénévoles mobilisés.

C'est une belle manifestation où les spectateurs et familles des coureurs ne sont pas oubliés : du tir à l'arc, du poney...Pour se rendre compte de la dimension familiale de cet événement il n'y avait qu'à voir le nombre  d'enfants au bord du circuit, dans le camping et même dans les arbres !

 

Merci à l'Association Evènementielle Malvienne (organisatrice du WE) et à ses nombreux bénévoles. Sous le soleil, sous la pluie, en plein milieu de la nuit ,ils sont toujours là avec le sourire et donnent même des conseils pour prendre les meilleurs passages !

 

Rédigé par Linda

Publié dans #compétitions

Repost 0
Commenter cet article