Publié le 28 Mai 2009

Notre plongeur préféré ne pouvant plus rouler aux folies malviennes (13/14 juin) , nous cherchons un(e) coéquipier(re).


Si l'un de vous est intéressé pour remplacer notre blessé , merci de nous contacter rapidement à : scorpions_vtt@yahoo.fr (que vous soyez du club ou non).


Composition de l'équipe : Mathieu, Sébastien,  Olivier, Guy, Linda .

Voir les commentaires

Rédigé par linda

Publié dans #vie du club

Repost 0

Publié le 27 Mai 2009

Pensez à vous préinscrire pour la compétition d'Aizenay (7 juin) avant ce vendredi.

Voir les commentaires

Rédigé par Linda

Publié dans #vie du club

Repost 0

Publié le 25 Mai 2009

En allant à Saint Georges de Montaigu nous nous attendions à une belle randonnée, et nous n’avons pas été déçus.

Dés le début , une petite descente avec pierres/racines nous met dans le bain.
On retrouve vite la marque de fabrique des Bush-maines avec une première spéciale tracée dans un bois : des virages en veux-tu en voila entre les arbres. La suite est une succession de bois avec pilotage entre les arbres,bonnes descentes et montées .I l faut faire attention à tout : branches, racines, pierres… de quoi faire plaisir au plus grand nombre. Nous faisons le tour de la Bultière avant de retourner vers Saint Georges.

Il y avait de nombreuse spéciales très intéressantes ainsi que des possibilités de passage « difficile » ou « facile ». Parmi les spéciales, celle du yeti 1 nous ramenait en bas d’une cote bien raide que nous avions juste passée avant cette spéciale (aïe aïe aïe les jambes !). « Le bois des pissouses » (dernière spéciale) était un concentré de ce que nous avions eu sur la randonnée : zig zag pour commencer, montée et enfin une descente avec deux possibilités : descente dangereuse ou….descente dangereuse !
A noter que les spéciales avec le plus de dénivelé se situaient en début de circuit alors que celles de la fin étaient bien moins « casse pattes ». C’était des zig zag dans des bois plats , ce qui permettait d’en profiter même si les jambes n’étaient plus tout à fait là.

Cette année encore les Bush-maines nous ont préparé de beaux circuits: on imagine le temps qu'il a fallu pour débroussailler, créer de nouveaux passages. L'organisation est bien rodée: malgré un nombre de participants beaucoup plus élevé que prévu, ils n’ont pas été dépassés.

Pour les photos/vidéos surveillez leur site http://bush-maines.over-blog.fr ainsi que celui de rando VTT http://www.rando-vtt-vendee.com

Voir les commentaires

Rédigé par Linda

Publié dans #randonnées

Repost 0

Publié le 23 Mai 2009

Vidéo :

 


Reportage ici


Départ 50 ans et +


1ere passage de la 1ére descente 40-49ans (durée : 5min)

Descente 40-49ans

vidéo N°1

vidéo N°2


Descente tandem

http://www.youtube.com/watch?v=hVVDXj3yHlk

Arrivée tandem Vidéo N°1

http://www.youtube.com/watch?v=zJmmZw9CXcU

Arrivée tandem Vidée N°2

http://www.youtube.com/watch?v=KEmMOKJPrek

 

Et toujours les photos ici

Voir les commentaires

Rédigé par Linda

Publié dans #compétitions

Repost 0

Publié le 23 Mai 2009

Vendredi : l'arrivée et la mauvaise surprise de WE....

7h30 : départ de Vendée, cap vers le nord pour la Somme, plus précisément Doullens (à environ 30km d'Amiens).


La pluie nous accompagne pendant presque toute la route...ça promet un sacré WE !

Arrivé à Authieule au camping « au bord de l'Authie », nous rejoignons les Vendéens déjà présents. Le camping se situe à environ 2km du circuit, idéale pour s'y rendre facilement.

A peine avons-nous le temps de manger que le vent se lève et que nous voyons de gros nuages s'approcher .Nous avons juste le temps de monter la tente avant que l'averse n'arrive . Nous déchargeons le reste entre les gouttes.


La reconnaissance.

Dés que le temps se calme, tout le monde se précipite sur le vélo pour aller découvrir le circuit. Et là , le moral en prend un coup : après moins d'un tiers du circuit, on ne peut plus avancer. La terre se colmate entre le pneu et la fourche ou entre la roue et le cadre à l'arrière. La terre fait même des rubans sur les jantes , à tel point qu'on pourrait presque croire que l'on a monté des jantes de vélo de contre la montre ! En un rien de temps le vélo s'est alourdi de 2/3 kilos. On est obligé de s'arrêter pour enlever le plus gros de la terre pour pouvoir pousser le vélo (oui pousser le vélo... car rouler devient vite acrobatique !) . Le terrain est impraticable (demandez à ceux qui ont reconnu en même temps que nous, ils vous diront la même chose) . Même rouler en ligne droite et à plat est mission impossible. Un petit coup de pédale et le vélo part de travers...alors imaginer en descente et montée. Pour les tandems c'est une véritable galère. Certains décident de couper au court et de ne pas tout reconnaître. A la moitié du circuit , nous arrivons dans une portion « praticable ». Je jette un coup d'œil sur le chrono pour voir combien de temps va durer cette partie...après 700m, la glissade recommence . 700m ça sera la plus longue distance que j'aurai faite sur le vélo. Pour Mathieu c'est autre chose, il tente de passer des descentes ... bon parfois il atterrit derrière les rubalises mais il arrive quand même à passer !


Nous passons par le point lavage vélo. Heureusement il est très efficace et nous n'attendons presque pas. Les pompiers ont même sorti leur lance : niveau gain de temps on n'a pas trouvé mieux !

Nous rentrons au camping abattus. Comment allons nous faire pour courir dans ces conditions ? Plus de 45 minutes au compteur pour un tour, sans compter les arrêts pour décrotter le vélo, ça commence à faire un peu beaucoup non ?! Avant de nous coucher de nombreuses questions nous taraudent l'esprit. On est vraiment obligé de prendre le vélo pour le départ ? (j'en ai entendu plus d'un faire cette réflexion pendant la reconnaissance). On s'imagine déjà prenant le départ en enlevant une roue et courrant le cadre dans une main, une roue dans l'autre...Guy nous ramène à la raison : « vous imaginez ce qu'on est en train de dire... c'est une course VTT ! ».


Samedi : la bonne surprise

Branle bas de combat chez les Vendéens, il va falloir des crampons pour grimper les cotes. Ceux qui ont des crampons en réserve sont littéralement dévalisés ! Jean a adopté une autre technique : il a pris ce qu'il trouvait et pouvait accrocher : en l'occurrence des vis ! Ça a l'air plutôt efficace. Nous décidons d'adopter son astuce.



C'est le moral dans les chaussettes que les 40/49 ans se rendent sur le circuit. La course va-t-elle être annulée ? Le nombre de tours réduit ? Une chose est sûr,il va falloir réquisitionner les hôpitaux de la région  si le terrain est resté comme la veille !


A l'arrivée, bonne surprise, hormis quelques descentes encore glissantes, le circuit est globalement sec. Alors que chez nous il faudrait des semaines sans pluie pour assécher un terrain aussi boueux, ici il a fallu moins d'une nuit  pour rendre le terrain praticable ! Incroyable ! Devant l'état du terrain de vendredi, Guy avait mis des pédales plates mais avait quand même prévu les pédales automatiques en rechange...bonne idée. Les automatiques sont bien utilisables ce matin. Il termine déçu de sa course : problème de pédale puis problème de selle qui descend = beaucoup de places perdues.

Lorsque les 50ans et + (notamment Bernard) partent, le séchage du circuit continu. Au retour de leur course, les vélos et les vétérans B ne sont même pas sale !


Le matin, ceux qui ne courent pas viennent supporter les VTTistes en compétition. Il y a du monde autour du circuit. Clotilde et moi nous laissons guider par Mathieu et Eric. Nous sommes épatées par leur sens de l'orientation : « en allant par là il y a le bois, là la rivière, là telle descente.... »....Si vous le dites, on vous suit ! Et ils ne se trompent pas. Comment font-ils pour se repérer dans un endroit où ils n'avaient jamais mis les pieds ?!  Le circuit est « compact » et permet de voir les coureurs à plusieurs endroits sans avoir à trop se déplacer. Le top ! Christian et Clément ne s'éloignent pas trop du départ/ arrivée car ils doivent retourner au camping en fin de matinée (Clément coure le midi).


A 13h30 , place au 15/16ans. C'est la première fois que Clément participe au national en tant que compétiteur et pas uniquement en tant que supporter . En début de compétition il est dans la tête de course puis finit dans le 1er quart du classement (32em sur 121 engagés).


L'après midi c'est au tour des féminines. Avec Nicole nous allons enfin pouvoir nous rendre compte de l'état du circuit et le découvrir (on a fait maximum le quart du circuit sur le vélo la veille) .Et là ça n'a plus rien à voir avec la reconnaissance : tout se passe en vélo (sauf la montée encore grasse)...c'est un vrai régal. Les supporters sont au bord du circuit , ça permet de ne jamais se relâcher. Dans le 2em tour j'ai dû voir certains au moins 4/5 fois  (merci pour l'eau)! Comment font-ils pour être partout ?! Et bien ils courent sans s'économiser pour leur course du lendemain !


Nicole avec même pas 6 mois d'expérience dans le VTT épate tout le monde en franchissant des descentes très pentues. Désormais elle n'a plus d'excuse, elle pourra tout passer à VTT dans les prochaines compétitions !


En fin de journée c'est la course des 13/14ans et c'est la première fois que cette catégorie est au programme du national. Il y a une affluence importante pour encourager ces champions en herbes. Victor (CRPouzauges) , Emile (ECCO) et Clément (VTT Vie et Jaunay) représentent la Vendée dans cette catégorie. Courir avec 100 participants ça change tout ! Victor se classe 13ém  , Emile finit 53em au sprint devant Clément 54em.


Une fois les compétitions terminées, ceux qui courent le dimanche vont reconnaître le circuit. Ensuite direction la cérémonie protocolaire pour voir les podiums. La Vendée repart de cette première journée avec une troisième place pour le classement par délégation dans la catégorie 50ans et + (avec Jean Landrin 24ém , Pierre Nedelec 28ém et Jean Louis Vallée 31ém) .

3eme place par comité pour la Vendée dans la catégorie 50 ans et +


De retour au camping, nous faisons la traditionnelle photo de la délégation vendéenne puis apéro pour fêter ce podium .



Dimanche

Peu avant le levé du soleil , quelques gouttes tombent...certains rient jaune sous leur tente : ça ne va pas être de tout repos sur le circuit si ça continu.

Au réveille,le soleil est là et le tandem Christian - Michel met tout le monde de bonne humeur avec leurs blagues. Des tandémistes en forme ça vous met un sacré ambiance dés le matin !


A 8h15 les 17/18ans ouvrent la journée, suivent les tandems masculins à 8h30 puis les tandems mixtes 2 minutes plus tard . Là aussi c'est une nouveauté car jusqu'à présent il n'y avait pas de différenciation pour les tandems. Que les équipes soient mixtes ou masculines , elles entraient toute dans la même catégorie...ça ne laissait pas beaucoup de chance aux mixtes. Désormais il existe un classement masculin et un mixte.

La reconnaissance de la veille a permis d'en rassurer plus d'un sur l'état du parcours.


Pour leur 2eme course ensemble, Christian et Michel ne visent pas le podium, l'essentiel et de finir (24em sur 35 classés c'est un bon début). A noter que dans cette catégorie le duo Trochon-Lagarde de la Vienne remporte le titre pour la 3éme fois.

Après les mésaventures de la veille (pneu crevé puis chaîne cassée lors de la reconnaissance), l'objectif de Clotilde et Eric est de finir la course . Mission accomplie et même mieux , il termine 9em sur 13 tandems mixtes classés.

10h45 c'est au tour de 19-29ans . Mathieu, plus entraîné et plus motivé que jamais donne tout ce qu'il a. Il passait déjà de nombreuse portions vendredi sur un terrain impraticable...alors imaginez sur terrain sec ! Il termine quasiment dans le 1er tiers avec une place de 35em sur 97 classés.

Les 30-39ans clôturent le WE. La Vendée y a 3 représentants. Ils partent sous un ciel menaçant mais, comme le samedi, la pluie ne va pas réussir à venir jouer les troubles fête.


Le circuit :

Maintenant que vous avez découvert l'ambiance du WE, je suppose que le tracé du circuit vous intéresse ? En voici un petit résumé.


Le circuit de 8 km (sauf pour les 13/14ans pour lesquels le circuit était raccourci à 4.5km) s'articulait autour de la citadelle de Doullens.


Le départ se fait sur un terrain plat : une partie en herbe nous conduit sur un chemin avec ornières puis virage à droite à proximité du terrain de moto cross et passage de quelques petites bosses. Cette partie était plate mais le vent de face compliquait la tâche. 

Ensuite on attaque la 1ére montée puis descente qui nous amène face au mur de la citadelle .


Ce passage n'étant pas très loin du départ, il était un véritable point de rassemblement lors des départs. Les spectateurs se précipitaient ici pour voir comment étaient placés les compétiteurs de leur département, à tel point qu'on pouvait comparer cela à une fourmilière  (n'est ce pas Mathieu !).


Le circuit passait ensuite par une partie plate et plus roulante longeant la citadelle pour aller dans un champ puis un bois. La suite est une cote pas très pentue mais longue et surtout grasse (la seule partie qui restera grasse), qui oblige la plupart à poser pied à terre.



Après ça on attaque une partie plus technique avec racines, zig zag parmi les arbres, léger devers ...

Nous arrivons à une traversée de route pour prendre une descente en devers qui nous amène sur une ligne droite . Là, il faut franchir des petits troncs d'arbres. Nous longeons une rivière (peut être l'Authie ?).

Comme on a pas mal descendu et bien il faut bien remonter ! Et ça commence par une cote en deux paliers puis après un peu de répit sur la route , on recommence à monter dans un champ. La pente est moins dure qu'avant mais il faut quand même toujours appuyer sur les pédales ! Et puis maintenant qu'on est monté on ne va pas se contenter de rallier l'arrivée sur du plat : non non non , ce serait trop simple ! Donc on prend une descente dans laquelle il faut lâcher les freins pour monter le petit talus qui nous attend quelques mètres plus loin (cette descente était encore très glissante pour la première course du WE : les 40-49ans).



Vous pensiez qu'on en avait fini avec les descentes ? Pas du tout ! Une autre descente en deux paliers nous attend puis hop aussitôt une petite bosse avant d'entamer une remontée vers la citadelle. 


Nous la longeons la citadelle (ça monte un peu) puis passons dans le « village » du national (là où sont concentrés les stands ). Et là c'est fini ? Pas tout à fait , il faut grimper avec un petit coup de cul à donner en ligne droite puis un autre dans un virage à gauche. Ensuite la dernière descente du circuit s'offre à nous avant une partie plus plate(environ 300m)  pour passer sous l'arche d'arrivée.

Mais comme la course ne se résume pas à un tour, on poursuit par une montée pour retrouver le point de départ et reprendre le chemin avec ornière terrain moto cross.....



Même si les descentes étaient impressionnantes vues de l'extérieure (forte pente), elles se passaient bien et n'étaient pas dangereuses car en ligne droite et sans obstacles. Les montées se passaient globalement bien et étaient larges, ce qui limitait la gène entre compétiteurs.


Fin de WE

Voila c'est fini, il est l'heure de plier bagage . Ceux qui restent peuvent aller profiter des derniers instants de ce national à la cérémonie protocolaire où sont décernés les titres pour les courses du dimanche. Pour le classement intercomité (qui récompense les départements qui ont été les meilleurs sur l'ensemble du WE) , c'est la Somme qui l'emporte à domicile.


Un beau terrain, des spectateurs, une bonne organisation, de nombreuses victoires et ,cerise sur le gâteau, la victoire à domicile pour le comité de la Somme ...ce département organisateur pouvait difficilement espérer mieux !


Nous avons passé un WE fidèle à la réputation du national : toujours une ambiance conviviale et chaleureuse qui fait que l'on attend avec impatience cette date chaque année.


Félicitations aux organisateurs qui nous ont concocté un très beau circuit aussi agréable en tant que compétiteur (circuit varié) qu'en tant que supporter . Le parcours « compact » permettait de voir aisément les coureurs à différents endroits .   


Mention spéciale aux gérants du camping « au bord de l'Authie » où nous logions :très accueillant et aux petits soins . Maintenant on sait ce que veut dire l'hospitalité du Nord !


 

Voir les commentaires

Rédigé par Linda

Publié dans #compétitions

Repost 0

Publié le 22 Mai 2009

Pour vous faire patienter , quelques photos du national ici (il y en aura d'autres dans quelques jours) et un reportage vidéo ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Linda

Publié dans #compétitions

Repost 0

Publié le 19 Mai 2009

Jeudi férié...une occasion de plus de monter sur le vélo :


Préparation du circuit que nous ferons le dimanche quand les Auvergnats viendront .

Au programme environ 60km.

Rendez-vous jeudi à 8h30 au boulodrome de Mervent (salle Jean Louis Ripaud chemin de la Chalandrie), là où nous étions au 14 juillet.


En arrivant de Fourchaud ,dans Mervent prendre à droite direction centre bourg puis à gauche direction boulodrome, salle Jean Louis Ripaud. Si vous passez sur un pont vous êtes aller trop loin.

Voir les commentaires

Rédigé par Linda

Publié dans #vie du club

Repost 0

Publié le 19 Mai 2009

Résultat du national ici.

Pour le résumé du WE et les photos il faudra patienter un peu!

Voir les commentaires

Rédigé par Linda

Publié dans #compétitions

Repost 0

Publié le 14 Mai 2009

Ce WE 2 clubs organisaient la 5eme manche en collaboration : Le RVC (La  Roche) et le CS Champagnelais (Champagné) .
Le départ se faisait de la salle du bois des tours. Pour une première, le circuit a bien plus. Il était physique avec 2 montées à fort pourcentage et des portions un peu plus roulantes pour tenter de récupérer. La pluie nous a presque épargnés, hormis le dernier des seniors A et B l'après midi. Heureusement car le circuit s'est vite transformé en patinoire pour les compétiteurs qui finissaient leur course sous la pluie!


Classement 5éme manche ici (nouveauté: les temps au tour sont désormais notés)
Classement provisoire ici

Voir les commentaires

Rédigé par Linda

Publié dans #compétitions

Repost 0

Publié le 14 Mai 2009

Samedi:
sortie jeunes:
rendez vous 14h00 au gymnase Clémenceau.
accompagnement: Sébastien

dimanche:
Randonnée: La Thouarsaisienne à Thouarsais Bouildroux
Rendez vous à 8h30 sur place.


Voir les commentaires

Rédigé par Linda

Publié dans #vie du club

Repost 0